Pourquoi suivre un traitement? Parce que l’hépatite C est curable | vivresanshepatitec.ca

Treatment Options

Suivre un traitement

Si vous êtes atteint d’hépatite C, sachez qu’il existe des traitements pour cette maladie grave. L’hépatite C peut être traitée chez bon nombre de personnes grâce à un certain nombre de nouveaux médicaments antiviraux dits à action directe. Pour en savoir plus au sujet des traitements antiviraux, lisez ce qui suit, et parlez à votre professionnel de la santé de la possibilité de commencer un traitement. Et n’oubliez pas que même après avoir été traité, vous pouvez être réinfecté par le virus de l’hépatite C; il est important que vous preniez certaines précautions pour vous protéger.

Parmi les personnes atteintes d’hépatite C chronique :



60 à 70 %

seront atteintes d’une maladie chronique du foie


Jusqu’à 20 %

seront atteintes de cirrhose


1 à 5 %

décéderont des suites d’un cancer du foie ou d’une cirrhose


Pensez-vous être à risque d’avoir l’hépatite C?

Prenez connaissance des facteurs de risque pour savoir si vous devriez passer des tests.

Traitements offerts actuellement

Il y a quelques années à peine, il n’existait que deux médicaments pour le traitement de l’hépatite C; or, récemment, de nombreuses autres options de traitement de l’hépatite C sont devenues disponibles. Ces avancées quant au nombre et aux types de traitements médicamenteux de l’hépatite C vous offrent, à vous et à votre professionnel de la santé, plus de choix et nécessitent la prise en compte d’un plus grand nombre de facteurs avant de décider d’un plan de traitement. Les médicaments qui se sont récemment ajoutés aux options de traitement de l’hépatite C appartiennent à la classe des antiviraux à action directe. Ces médicaments sont pris par voie orale et sont parfois utilisés en association avec de plus vieux traitements.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les traitements offerts

En plus de la prise de médicaments, votre plan de traitement comprendra une modification de vos habitudes de vie afin d’aider à réduire le risque de transmettre l’hépatite C et d’empêcher tout dommage additionnel à votre foie afin de préserver son intégrité dans toute la mesure du possible.

Que dois-je savoir au sujet du traitement?

Plusieurs traitements peuvent être envisagés. Le choix du meilleur traitement pour vous sera fonction de plusieurs facteurs, tels que le génotype de l’hépatite C dont vous êtes porteur, les autres médicaments que vous prenez, ainsi que les autres problèmes de santé que vous pourriez avoir. Vous devrez parler à votre professionnel de la santé pour qu’il vous aide à choisir un traitement. Vous pouvez créer un guide de discussion personnalisé pour vous aider à entamer la conversation sur ce sujet.

La durée de votre traitement dépendra de plusieurs facteurs, y compris le médicament que votre médecin vous a prescrit, le génotype du virus de l’hépatite C dont vous êtes porteur et la manière dont vous répondez au traitement.

Chaque traitement est différent, et chaque patient réagit différemment; il est donc difficile de savoir quels sont les effets secondaires que vous pourriez ressentir au cours du traitement. Vous pouvez en apprendre davantage sur les effets secondaires possibles du traitement dans le tableau sur les options de traitements.

On peut guérir l’hépatite C, et plusieurs traitements s’offrent à vous. Mais, rappelez-vous que, même si votre hépatite C est guérie, vous pouvez être réinfecté.

Vous devrez parler à votre professionnel de la santé pour choisir le traitement qui vous convient le mieux; commencez-donc par prendre un rendez-vous avec lui.

Prévention de l’hépatite C

Même après avoir été traité, vous pouvez être réinfecté par le virus de l’hépatite C; il est donc important que vous preniez certaines précautions pour vous protéger.

Les précautions que vous devez prendre pour aider à prévenir la transmission sont simples et consistent à être conscient de tout ce qui est susceptible d’avoir été en contact avec votre sang, comme ce qui suit :

  • Un objet avec lequel vous pouvez vous couper (p. ex. rasoir, ustensile de cuisson)
  • Un objet pouvant entrer en contact avec votre sang (p. ex. mouchoir en papier, brosse à dents)
  • Un objet introduit dans votre peau (p. ex. perçage corporel, aiguille)

Si vous êtes atteint d’hépatite C et si votre sang entre en contact avec un objet, il est préférable de bien nettoyer cet objet et de le désinfecter à fond avec de l’eau de Javel, ou de le mettre au rebut selon la méthode appropriée avant qu’il n’entre en contact avec une autre personne. Recouvrez toute plaie ouverte, portez des gants protecteurs et abstenez-vous de tout don de sang, de tissu ou de sperme. Informez votre partenaire sexuel de votre maladie et parlez-en à votre professionnel de la santé.

Il est important de savoir que l’hépatite C ne peut pas être transmise par un contact rapproché, par exemple en touchant, en embrassant une personne ou en la serrant dans ses bras. Elle ne se transmet pas non plus par la toux ou les éternuements, ou encore par les aliments ou par l’eau.

Un diagnostic précis est la première étape avant de déterminer comment traiter efficacement l’hépatite C. Plus tôt l’hépatite C est traitée, moins le virus pourra causer de dommages. Parlez-en à votre professionnel de la santé.

Stopper la propagation de l’hépatite C

La prévention de l’hépatite C est plutôt simple et consiste principalement à être conscient de tout ce qui est susceptible d’avoir été en contact avec votre sang. Il est important d’envisager l’adoption de mesures visant à prévenir la transmission du virus de l’hépatite C à d’autres personnes. Voici quelques précautions à prendre pour prévenir la transmission de l’hépatite C et pour ne pas contracter cette infection :

  • Ne pas toucher ou manipuler du sang sans porter de gants.
  • Ne pas faire de don de sang, d’organes, de tissus ou de sperme.
  • Ne pas partager d’articles d’hygiène personnelle comme un rasoir, des ciseaux, une brosse à dents ou un coupe-ongle.
  • Ne pas partager ou réutiliser d’aiguille ou d’autre matériel servant à l’administration de médicament.
  • Nettoyer tout déversement de sang à l’eau de Javel.
  • Aviser les professionnels de la santé.
  • Informer tout(toute) partenaire sexuel(le) et avoir toujours des rapports sexuels protégés.
  • Couvrir les plaies ouvertes et les lésions cutanées.
  • Veiller à ce que les instruments utilisés pour le tatouage, le perçage, la manucure, la pédicure, l’électrolyse ou l’acupuncture soient adéquatement stérilisés.

L’hépatite C est curable.

Renseignez-vous sur les traitements qui pourraient vous permettre de vivre dorénavant guéri.